Le 1er mai à Strasbourg

Publié le par pg67

1er mai 2016 à Strasbourg
1er mai 2016 à Strasbourg

Beaucoup de monde dans les rues de Strasbourg le matin du 1er mai. Et de nombreux amis et camarades derrière ou autour de la banderole du PG67 et sa dizaine de drapeaux.

La mobilisation contre la loi travail est intacte. Le retrait de ce projet de loi inacceptable était le mot d'ordre des manifestants qui ont battu le pavé près de 3 heures durant.

L'examen du texte est à l'ordre du jour de l'Assemblée dès mardi 3 mai. Le gouvernement a d'ores et déjà déclaré que celui-ci serait adopté malgré les milliers d'amendements déposés, malgré les motions de censure (du groupe LR) et de renvoi devant la commission des lois (du groupe des élus communistes). Le gouvernement est donc prêt à passer en force en dépit du rejet massif que provoque le projet de loi El Khomri.

Et pendant ce temps là, l'élection présidentielle de 2017 est dans toutes les têtes. La proposition de candidature de Jean-Luc Mélenchon a trouvé des soutiens de plus en plus nombreux.

Le cap des 100 000 signatures sur son site jlm2017 a été franchi. http://http://www.jlm2017.fr/

Le mouvement "La Nouvelle Gauche Socialiste" dont le représentant le plus connu est l'ancien député européen Liêm Hoang-Ngoc a lancé un appel en sa faveur.

Une pétition de soutien lancée par le communiste Francis Parny a recueilli près de 1700 signatures et l'on pourra lire également la tribune parue dans le journal du dimanche.

http://www.lejdd.fr/Politique/Nous-communistes-avons-choisi-de-soutenir-Jean-Luc-Melenchon-pour-2017-783653

Les tentatives des uns et des autres de ramener ce mouvement puissant dans les bras d'un parti socialiste désavoué par 4 années de politiques libérales sont vouées à l'échec. Qu'il s'agisse de l'organisation de primaires ou de déclarations des 10, des 20, des 100.... l'objectif est le même : barrer la route à toute candidat refusant de faire allégeance à la doxa socio-libérale.

Nous ne céderons pas.

Publié dans Les Actualités

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article