Référendum au Royaume-Uni: le rejet de l’UE bureaucratique

Publié le par pg67

Référendum au Royaume-Uni: le rejet de l’UE bureaucratique

Le peuple britannique s’est prononcé par référendum pour la sortie de l’Union Européenne par 52%. C’est un séisme pour l’UE.

Un peuple d’Europe de plus a manifesté clairement son rejet de cette Union européenne. Depuis le refus français du TCE en 2005, c’est toujours le cas dès que les peuples sont consultés.

Le Non britannique répond évidemment à plusieurs motivations. Plusieurs ne sont pas les nôtres. Mais c’est bien l’Europe des traités de libre-échange, du contournement permanent de la souveraineté populaire au service du dumping social, de la finance et d’une politique d’austérité qui est rejetée principalement là-bas comme ici.

Les Britanniques ont en tous les cas ouvert un chemin : la méthode choisie est celle que nous proposons.

Oui il est possible d’établir d’un rapport de force avec Bruxelles et Berlin, c’est notre plan A ; OUI il faut prévoir un plan B de ruptures unilatérales avec les traités ; et OUI c’est toujours au peuple de décider par référendum. Dans tous les cas il faut sortir des traités et dénoncer celui qui se prépare en secret pour 2017.

C’est cette méthode que Jean-Luc Mélenchon, le candidat de France Insoumise, appliquera quand il sera élu.

Danielle Simonnet et Eric Coquerel, coordinateurs politiques du PG et Djordje Kuzmanovic, secrétaire national aux relations internationales

Publié dans Les Actualités

Commenter cet article