Faites connaître le φ !

Publié le par PG67

La France Insoumise a un logo. Ce n'est pas simplement un gadget ou une simple lettre grecque. C'est le symbole de notre mouvement, qui doit être reconnaissable par tout·e·s du premier coup d'oeil. Il sera présent sur les affiches et la profession de foi de Jean-Luc Mélenchon : nous devons donc le faire connaître partout en France.

Pourquoi le φ ?

La lettre φ (phi) représente la sagesse et la philosophie, la raison face à l'obscurantisme. C'est un symbole facilement reconnaissable et reproductible par toutes et tous.

 

 

Pourquoi avoir choisi ce symbole ? Jean-Luc Mélenchon répond en personne dans cette vidéo.

 

 

 

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Publié dans jlm2017, Militer

Commenter cet article

veomma 25/01/2017 13:11

Bonjour les copains du Bas-Rhin,
Que racontez-vous comme sottise, sur les bulletins de vote officiels à la présidentielle il n'y a que le prénom et le nom sous peine d'être invalidés ...
Vous voulez peut-être parler des législatives ou toute autre élection hormis les présidentielles
Amitiés

06/02/2017 13:02

Voici donc (ci-dessous) la nouvelle version portée sur notre blog de la présentation du symbole "Phi", identifiant visuel de la campagne de "la France Insoumise". Et en remerciant une fois encore "Véomia" pour sa vigilance. A ce propos, n'hésitez jamais à nous reprendre en cas d'erreur ou d'imprécision manifestes. Mais n'hésitez pas non plus à nous faire des propositions d'articles (ou d'annonces d'évènements) : nous ne sommes pas toujours informés rapidement de vos actions.

"La France Insoumise a un logo. Ce n'est pas simplement un gadget ou une simple lettre grecque. C'est le symbole de notre mouvement, qui doit être reconnaissable par tout·e·s du premier coup d'oeil. Il sera présent sur les affiches et la profession de foi de Jean-Luc Mélenchon : nous devons donc le faire connaître partout en France."

05/02/2017 21:43

Bonjour "Veomma",

Mille excuses de notre part pour cette confusion regrettable, nous allons corriger le texte sur l'annonce faite sur ce blog.
En effet, les bulletins de vote étant fournis exclusivement par l'administration, elles répondent à des exigences de format, graphiques et textuelles très strictes, et ne reproduisent que le nom et le prénom du candidat. Nous avons certainement pensé à la profession de foi du candidat, adressée aux électeurs, qui peut laisser apparaître des symboles (comme le "Phi") autant que du texte, ou encore à la composition de l'affiche apposée sur les panneaux électoraux.

Mais pour ce qui est des bulletins de vote, voici ce que dit le "Mémento à l’usage des candidats à l’élection du Président de la République" (page 25 de la version de 2017; voir surtout l'alinéa 1°)

En vertu de l’article 24 du décret du 8 mars 2001, n’entrent pas en compte dans le résultat du dépouillement :
1° les bulletins différents de ceux fournis par l’administration ;
2° les bulletins établis au nom d’un candidat ne figurant pas sur la liste officielle arrêtée par le Conseil constitutionnel et publiée au Journal officiel avant chaque tour de scrutin en application des articles 7 et 9 du même texte.

En vertu de l’article L. 66, doivent être considérés comme nuls, les bulletins ou enveloppes présentant les caractéristiques suivantes :
- les bulletins manuscrits ;
- les bulletins trouvés dans l’urne sans enveloppe ;
- les bulletins ne comportant pas une désignation suffisante ;
- les bulletins et enveloppes sur lesquels les votants se sont fait connaître ;
- les bulletins trouvés dans des enveloppes non réglementaires ;
- les bulletins imprimés sur papier de couleur ;
- les bulletins portant des signes intérieurs ou extérieurs de reconnaissance et les bulletins contenus dans des enveloppes portant ces signes ;
- les bulletins portant des mentions injurieuses pour les candidats ou pour des tiers et les bulletins contenus dans des enveloppes portant ces mentions ;
- les bulletins établis au nom de candidats différents lorsqu’ils sont contenus dans une même enveloppe.
Si une enveloppe contient deux ou plusieurs bulletins désignant le même candidat, ils ne comptent que pour un seul (art. L. 65).
Ces bulletins ainsi que les enveloppes non réglementaires sont contresignés par les membres du bureau de vote et annexés au procès-verbal (art L. 66).