Connaissez-vous bien le programme L’Avenir en Commun ? (2/4)

Publié le par PG67

Les propositions du programme sont regroupées en 12 thèmes. Voici les trois suivants :

 

RETRAITE ET SANTE

- prendre sa retraite à 60 ans

- garantir une retraite au moins supérieure au SMIC pour une carrière complète

- garantir un minimum vieillesse supérieur au niveau du seuil de pauvreté

 

- créer 10 000 places par an pour les personnes âgées dépendantes

- recruter et former 100 000 personnes pour ce corps de métier

- rembourser à 100% les soins de santé prescrits (dont soin et appareil dentaire, optique et auditif)

- combler les déserts médicaux, et créer un corps de médecins généralistes fonctionnaires rémunérés durant leurs études

- abolir les dépassements d’honoraires

- reconstruire le service public hospitalier

- restaurer la visite médicale obligatoire à l’embauche et périodiquement

 

EDUCATION ET ECOLE

- accorder une allocation familiale dès le 1er enfant

- créer un service public de la petite enfance et 500 000 places en crèche en 5 ans

- assurer la gratuité réelle de l’éducation publique (manuels scolaires, fournitures sans marque, cantine, transport, activités périscolaires …)

- recruter 60 000 enseignants en 5 ans et mieux les rémunérer

- arrêter la fermeture de classes et de lycées professionnels et augmenter le nombre d’établissements professionnels et techniques

LOGEMENT, TRANSPORT, ENERGIE ET TRANSITION ECOLOGIQUE

- créer  200 000 logements publics écologiques par an

- assurer l’isolation de 700 000 logements par an

- créer un pôle public de l’énergie et du transport

- nationalisation des autoroutes, aéroports, barrages hydroélectrique et des  entreprises d'intérêt général

- sortir progressivement du nucléaire sur 25 ans

- créer 300 000 emplois maritimes et 300 000 emplois agricoles respectueux de l’environnement

- constitutionnaliser la règle verte : ne pas prélever sur la nature davantage que ce qu’elle peut supporter

- investir de 100 milliard d’euro supplémentaires dans l’écologie et le social

- remplacer les 41 milliards/an (2% PIB) du Pacte de responsabilité et du Crédit impôt pour compétitivité et l’emploi (CICE) par l’investissement dans l’écologie

- arrêt des subventions aux énergies fossiles et arrêter de toute exploitation de  gaz et pétrole de schiste

- développer l’agriculture bio, refuser les fermes usines, OGM et les pesticides

- imposer l’objectif 10% de nourriture bio locale dans la restauration collective

- favoriser les circuits courts et instaurer une taxe kilométrique aux frontières pour intégrer le coût kilométrique en fonction de la distance parcourue par les produits

- plafonner les marges de la grande distribution afin d’assurer un revenu aux producteurs

- combattre l’obsolescence programmée par l’allongement des durées de garantie

- lutter contre le suremballage, le gaspillage et refuser le tout-jetable

- rendre obligatoire le recyclage, le compostage

- soutenir toutes les initiatives s’appuyant sur la réutilisation des matériaux et développer les filières scolaires dans ces domaines

 

Pensez- vous que ces mesures soient réellement réalisables ? Si vous en doutez pour certaines, ne manquez pas de vous informer du chiffrage du programme.

De plus, vous pouvez approfondir vos connaissances en lisant les Livrets Thématiques 

 

NB : Une erreur s’est glissée dans cette page, si vous la trouvez, indiquez-la en nous envoyant un commentaire. Un indice : c'est un pourcentage. Pour rectifier, vous trouverez une aide dans le programme en ligne laec.fr

 

Publié dans Militer, jlm2017

Commenter cet article