Nous sommes convenus d’un code de respect mutuel dans la campagne

Publié le par PG67

COMMUNIQUÉ

J’ai rencontré Benoît Hamon vendredi soir. Longuement et sereinement nous avons fait l’examen de la situation. Nous avons fait le tour de nos convergences et de nos divergences.

À cinquante jours du premier tour, il n’est pas possible de régler la différence qui par exemple nous sépare sur la question essentielle de l’Europe.

Je n’ai pas été surpris qu’il me confirme sa candidature et il ne l’a pas été que je lui confirme la mienne. Nous sommes convenus d’un code de respect mutuel dans la campagne.

Plus que jamais, la tâche de la « France insoumise » et de ses alliés est de convaincre cette moitié des Français qui n’a pas encore fait de choix de vote. Dans les cités et les entreprises, à la ville et dans le monde rural, par le débat et la formation mutuelle, faisons de cette élection un moment victorieux de mobilisation et d’adhésion à un projet construit : « L’Avenir en commun ».

JLM (page facebook)

 

 

 

 

Un commentaire de ce communiqué:

.

 

" A tous ceux qui rêvaient d'une alliance Hamon/Jean-Luc Mélenchon ... Sachez que la France Insoumise est un mouvement de citoyens qui ont marre des magouilles de certains partis ... Nous n'aurions pas soutenu notre porte-parole Jean-Luc Mélenchon si il nous avait fait un coup à la Jadot ... Nous sommes des têtes dures et nous nous battons pour convaincre du bien fondé de l'Avenir en commun ... Nous ne faisons aucunement confiance à Hamon qui vise juste à prendre la tête du PS ... Vivement les débats, parce qu'il ne suffit pas seulement de reprendre une partie de notre programme écologique, il va devoir argumenter ..."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article