Manifestons, Lundi 1er Mai, fête internationale des travailleurs

Publié le par PG67



Toutes et tous les militant-e-s du PG se feront un devoir de participer au défilé de Strasbourg, à l'appel des organisations syndicales, CGT, FSU, "Solidaire", CNT (Confédération Nationale du Travail, de tradition anarcho-syndicaliste) ainsi que de l'UNEF. La CFDT et la CFTC n'ont pas désiré s'y associer.
 


Le départ de la manifestation est annoncé pour 10h30, place de la Bourse. Nous proposons à tous les adhérents du PG67 de nous retrouver dès 09h45 au local du PG pour y prendre le matériel disponible (drapeaux, banderole, tracts, badges, foulards, etc.). Un "point fixe" sera également organisé devant notre local, à la station de tramway "Grand'Rue" (Langstross) pour bien marquer notre présence lors du passage de cette manifestation.

Le 1er mai est l'occasion évidente de rappeler aux citoyens (et électeurs) que le Parti de Gauche est l'une des forces initiatrices du mouvement de "la France Insoumise", et de son programme "L'Avenir en commun" qui portent haut et fort l'essentiel des revendications du mouvement syndical salarial, dans un esprit général de justice et de progrès sociaux : 

amélioration des rémunérations (et plus particulièrement des plus modestes, ainsi que de l'égalité femmes/hommes),
- défense des qualifications et de leur pleine reconnaissance par les conventions collectives,
- défense sans faille du droit du travail (dont abrogation pure et simple de la loi "El Kohmri"),
- diminution du temps de travail pour répartir équitablement les formidables gains de productivité engendrés par les progrès scientifiques et techniques conçus par ces mêmes travailleurs,
- exigence de mise en application de politiques économiques permettant un retour au plein-emploi,
- promotion des jeunes dans l'accès à un premier emploi dans la dignité et la reconnaissance de leur qualification,
- maintien du droit à la retraite à 60 ans,
- protection intangible des représentants salariaux et syndicaux, etc.

L'occasion également de rappeler que le PG est fondamentalement attaché à l'autonomie du mouvement syndical, ainsi qu'à la défense des principes démocratiques et républicains, sans oublier son objectif d'écologie.

Dans cette période électorale très mouvementée et à l'issue incertaine, la force d'une organisation politique résolument démocratique, républicaine et progressiste, axée sur la solidarité et le plein respect de l'environnement de la société humaine, est la seule réponse offensive permettant de faire reculer les forces rétrogrades qui tentent de nous berner en se faisant valoir comme leur défenseur.
 

Nous trouverons notre place en nous regroupant dans ce cortège, avec d'autres formations politiques, et toutes derrière la banderole unitaire parfaitement évocatrice de la situation : "Résistance" sera en effet le mot d'ordre ouvrant le défilé.
Et nous y participerons sous nos couleurs pour ceux qui le souhaitent, mais en symbiose avec toutes celles et ceux qui se reconnaissent du mouvement de la France Insoumise sans forcément vouloir se définir d'un parti particulier.

 

 

 

Ce mot d'ordre de "Résistance" résonne doublement et plus encore aujourd'hui :
- Résistance contre l'extrême-droite, par trop habile à brouiller les messages pour récupérer les voix des laissés pour compte en nous subtilisant jusqu'à certaines de nos thématiques de combat.
- Et, simultanément, résistance contre la poursuite de l'offensive néo-libérale et anti-sociale, qui justement provoque et nourrit
 dans un mouvement infernal le repli désemparé d'un nombre croissant de salariés vers ce parti xénophobe, pourtant sournoisement hostile aux droits des salariés et de leurs syndicats. Tout en leur faisant hélas oublier le principe premier de solidarité, entre tous les êtres humains.

Parcours : ici
Après un défilé dans la grande-île et via la place de la République, le retour se fera vers le point de départ.
D'autres défilés sont également organisés dans d'autres villes du Bas-Rhin, comme à Sélestat par exemple.

Publié dans Militer, Les Actualités

Commenter cet article