Deux propositions pour l'avenir de nos groupes d'actions

Publié le par PG67

  1. Une idée très simple pour les GA :
    utiliser le crowdfunding pour toute sorte d’actions-événements allant du coût de photocopies de tract-affiches à l’achat d’un local en passant par l’organisation d’un meeting !
    Une autre manière de faire un don à la FI c’est de participer directement à l’élaboration d’un projet 🙂
    Il me paraît important de mettre en réseau les GA,  ET les signataires à l’échelle de la circonscription et/ou de la municipalité et/ou du département et/ou de la région notamment en vue :
    1/ d’éviter les doublons
    2/ d’utiliser notre nombre
    3/ d’augmenter en transparence et en force de proposition auprès des signataires
    4/ et donc d’améliorer notre visibilité.
    Cela demande de créer une base de données insoumises probablement plus précise que l’actuelle et cela pose aussi probablement un problème de libertés publiques (amis juristes ?)

  2. Bonjour

    Cette contribution pragmatique concerne notre communication interne. Un groupe de militants de notre circonscription s’est réunis pour faire des propositions aux groupes d’appui de notre secteur, et participer à une réflexion départementale par la suite. Voici ce qu’il en ressort, pour la partie générale.

    1) L’immédiat

    Adresses mail des groupes d’appui :
    Les adresses actuelles sont très diverses, ce sont mêmes parfois des adresses de personnes physiques, ce qui est à éviter absolument. Nous proposerons à chaque groupe d’appui de se doter d’une adresse sous la forme :
    « 0000.nomdugroupe@protonmail.com » où :

    – 0000 est l’identifiant numérique, composé du N° du département et du N° de la circonscription. Ce codage permettra d’identifier l’origine géographique au premier coup d’œil. Exemple 4405 pour la 5eme circo de Loire Atlantique
    – nomdugroupe est le nom du GA
    – protonmail.com est le plus connu des fournisseurs de mails « sécurisés ». Il permet de faire un pas dans la direction de la sécurité et de la confidentialité des contenus.

    Listes de diffusion :
    -Il s’agit d’éviter les outils des GAFA, Google notamment, et d’organiser un peu mieux l’existant
    – Nous proposerons aux groupes d’appui qui souhaite s’en doter d’utiliser Framliste en lieu et place de Googleliste, en créant une adresse de type « 0000.nom de la liste@framalist.org »

    Utilisations de plate-formes collaborative
    En complément des réunions, (voir remplacement si de trop grandes distances nous séparent) nous avons décidé d’utiliser des outils de travail sur plate-forme collaborative : outils Framasoft, Omnispace. Nous en escomptons une production collective sur des sujets en limitant les déplacements..

    Aide à la mise en place
    Nous nous sommes répartis la circonscription, pour toute demande d’aide à la mise en place et à l’utilisation.

    2) A moyen terme

    Forum
    Si les listes de diffusion offrent quelques utilités, elles ne résolvent pas, ou mal, la surabondance de mails. Seul le Forum, à notre connaissance, peut le permettre. Restent posées :
    – La question de la surface géographique (circo, départementale, nationale…) Un outil national serait l’idéal.
    – La question de l’administration. L’implantation sur un serveur est très simple. L’architecture (organisation) et la gestion des droits d’accès se complexifie plus le terrtoire et le nombre d’inscrit est vaste. La maintenance et la « modération » réclame un vrai temps tous les jours, voire 1 à 2 postes de travail pour un forum national, avec ses déclinaisons départementales/locales.

    Implantation d’une agora Omnispace
    C’est un outil collaboratif permettant de travailler à distance en regroupant de nombreuses fonctions. Le rédacteur de ce message l’utilise à titre professionnel pour des créations audio-visuelles avec des équipes sur tout le territoire.

    Les autres sujets traités sont trop contextuels pour en faire état ici.

    Notez que, pour la seule rubrique "Quels outils pour faciliter la mise en mouvement" il y a eu 535 réponses entre le 16 août (ouverture de la "boîte à idées") et le 09 octobre (fermeture). C'est dire toute la difficulté d'une "mise en synthèse", qui demande de très lourds moyens humains.

Publié dans FOIRE AUX IDEES

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article